Back to top

Jean-Luc OSSWALDJean-Luc OSSWALD Follow

Back to profile Galleries

Blogs & Articles by Jean-Luc OSSWALD

 

Apr 11, 2018
LES AMERINDIENS Peintures de Jean-Luc OSSWALD Comments


postervillepinte.jpg

Exposition Spéciale dédiée aux 5 artistes lauréats au 

SALON ARTS VILLEPINTE

Vernissage le vendredi 20 Avril à 18h30

CENTRE CULTUREL JOSEPH-KESSEL

du 17 au 28 Avril 2018

251 Boulevard Robert-Ballanger

GPS : avenue Jean-Fourgeaud

93420 VILLEPINTE

Ouverture du mardi au vendredi : 8h30-12h/14h-18h

Samedi : 14-17h

Accès libre

 

Display comments Permalink

Mar 10, 2018
Salon du LUZ'ART - Galerie du Cosom - Noisiel Comments


Samedi 10 Mars avait lieu, lors du vernissage, la remise des prix au Salon du Luz’Art

- Galerie du Cosom - sur le thème « INFINI ».

Ce salon permet au public de découvrir la richesse des artistes contemporains locaux

dans les domaines de la peinture, du dessin, de la gravure, de la sculpture et de la photographie.

Le Prix du Jury “Cathégorie Peinture" pour “ L’INFINI de la VIE " décerné à Jean-Luc Osswald

 

 

prix-jury.jpg Salon du LUZ'ART - Galerie du Cosom - Noisiel

Jean-Luc Osswald artiste peintre Noisiel Salon du Luz'Art Galerie du Cosom

 

Display comments Permalink

Mar 8, 2018
Salon ARTS VILLEPINTE Comments


Samedi 21 octobre avait lieu la remise des prix d’Arts Villepinte, événement annuel ouverts aux artistes dans les quatre disciplines (Huile & Acrylique, Dessin, Technique mixte et Sculpture). Martine Valleton, Maire de Villepinte, a ainsi remis les 1er prix attribués par un jury professionnel ainsi que le prix du public.

Prix « Technique mixte » pour « Wendigo » décerné à Jean-Luc Osswald

Une exposition spéciale sera dédié aux cinq artistes gagnants qui leur permettra de présenter chacun une dizaine de leurs œuvres du 17 au 28 avril dans le hall du Centre Culturel Joseph Kessel.

 

expo-villepinte.jpg Salon ARTS VILLEPINTE

Jean-Luc Osswald artiste peintre Villepinte

 

Display comments Permalink

Jun 6, 2017
couleur jARTdin 10 et 11juin 2017- visite libre de 14h à 18h30 Comments


Cité Menier à Noisiel - Quartiers de la Cité ouvrière et du Potager

Accueil Place Émile Menier

Dans un site classé, des jardins de particuliers s'ouvrent au public et accueillent des artistes (peintres, sculteurs, photographes, plasticiens, céramistes, etc...) et un florilège de spectacles (musique, chansons, poésie, lecture, etc...).

Jean-Luc OSSWALD posera son chevalet dans le jardin d'Angélique et de Forian pour partager un moment de créativité.

Nous vous attendons nombreux pour cet événement.

 

affiche-couleur-jartdin.jpeg couleur jARTdin 10 et 11juin 2017- visite libre de 14h à 18h30

Jean-Luc Osswald artiste peintre Noisiel couleur jARTdin

 

Display comments Permalink

Jun 1, 2016
Couleur jARTdin Comments


Une trentaine d'artistes exposent leurs œuvres dans les Jardins de la Cité Menier à Noisiel - visite libre de 14h à 18h30

Contacts: Cité Menier à Noisiel - Accueil Place Émile Menier - France 
Lien: http://quartiersdechocolat.wix.com/qdc77

 

Display comments Permalink

Oct 2, 2015
"LE CHAMPS DES ARTS" Comments


Dans le cadre de la journée "Le champs des arts",

vous êtes invités à venir voir la création d'une œuvre collective, des artistes du groupe "FORMAT A4",

Hélène Himmelbauer - Dora Kenigsberg - Jean-Luc Osswald - Daniel Stinus

Dimanche 4 Octobre 2015 de 10h à 17h dans le Parc du Château de Champs-sur-Marne

Renseignements : Service municipal citoyenneté - Secteur vie associative/animation 01 64 73 49 00 champs@monuments-nationaux.fr

 

Questions sur notre œuvre commune:

1/ QUELLE EST VOTRE DEMARCHE ?

Nous nous connaissons depuis quelques années en tant qu'artistes et aimons les démarches expérimentales, celle-ci n'est pas notre première œuvre commune. Nous peignons créons (car il ne s'agit pas que de peinture) d'après un thème prédéfini. Puis, s'instaure un jeu entre nous, une sorte de danse tribale, consistant à changer d'espace pour investir celui de l'autre, où il est possible de faire évoluer la partie créée par l'autre selon notre propre vision des choses, notre propre point de vue.

La création n’est plus solitaire, elle devient transformation par suggestion, offre, proposition, matérialisation. Un peu comme des questions appelleraient naturellement leurs réponses.

On accepte à l’avance des interprétations possibles et différentes de ce à quoi on s’attendait, toujours en respectant les sensibilités de chacun. Loin de représenter une contrainte, cela créé un certain dynamisme. Celui-ci nous permet de vivre avec suspens la création. Car nous ne savons pas à l’avance si ce que chacun aura fait, sera conservé par le suivant. Par contre, on sait d’avance que le résultat final sera très riche graphiquement, puisqu’il sera constitué de l’association de nos quatre styles picturaux.

2/ COMMENT DEMARREZ-VOUS ?

Nous démarrons chacun sur son support. On va se focaliser sur notre propre interprétation du thème, en sachant pertinemment que tout sera remis en question, car cela sera en perpétuelle évolution dans le temps.

On doit tenir compte des conditions autour de nous, de l’environnement, de notre ressenti, de notre humeur créative, et bien sur d’autrui. Nous serons suivis par un photographe, afin de retracer la création et voir son évolution.

3/ COMMENT FINISSEZ-VOUS ?

Il nous aura fallu des liaisons, des suites, des histoires, des mots, des gestes, des symboles, des soupirs et des respirations, des pauses, des relances, pour avancer dans l’œuvre collective.

Il nous aura fallu des discussions, des accords, des désaccords, des remises en questions, du lâcher prise, du recul pour enfin trouver l’harmonie d’ensemble qui convient à chacun de nous quatre.

L’oeuvre se terminera sur la note de la satisfaction de chacun, celle qui reste à observer cet accomplissement à la fois individuel et collectif. Il faudra que cette création puisse convenir et satisfaire chacun de nous. On saura alors qu’elle est finie.

4/ QUELLE EST LA PART DE L’INDIVIDUEL ET DU COLLECTIF ?

Nous voulons respecter les sensibilités de chacun. Cependant, ce qu’on construit individuellement peut se déconstruire par le collectif.

Rien n’est immuable. Ce qui est conforté, ou qu’on pensait conforté peut se trouver chamboulé. Rien n’est acquis.

C’est pourquoi, il est nécessaire de prendre du recul sur un éventuel sentiment d’appartenance qui pourrait vouloir se manifester au fur et à mesure de la création. C’est une sensation très particulière d’accepter que les autres membres du groupe puissent ainsi apporter de grands changements, ou pas, à ce que l’on a créé seul face à son support. On donne sa confiance. D’un autre côté on alterne finalement les rôles, puisqu’on se retrouve successivement à être celui ou celle qui a pleine possibilité de changer la création de l’autre. L’on reçoit la confiance. C’est donc une acceptation à double-sens, et nous dirions même qu’ici, elle est à quatre sens. On passe dans une dimension d’échange “quadrilatérale”.

Chacun est satisfait car il a contribué à l’œuvre générale, et ce qui est étonnant c’est au moment de contempler, que parfois on reconnait les styles de chacun. Et à d’autres endroits cela n’est pas le cas, car le mélange des genres a réussi à créer un style unique collectif. Il y a pendant tout le travail, cet aller-retour incessant entre l’individuel et le collectif.

5/ QUE SOUHAITEZ-VOUS DEMONTRER ?

Nous souhaitons démontrer qu’on peut aisément se laisser surprendre dans la construction d’une œuvre collective. On arrive à des résultats qui nous étonnent encore, grâce à une énergie commune et grâce à cette confiance mutuelle. Nous sommes riches de nos expériences qui se construisent devant nos yeux au gré de nos intuitions et aussi de nos connaissances.

6/ QUELS SONT VOS SOUHAITS ?

Continuer à participer à des œuvres communes, qui sont complémentaires de notre travail individuel en atelier, continuer à les exposer car elles représentent des moments fructueux, riches et créatifs ! Nous souhaiterions pouvoir expliquer notre démarche et commenter le temps de création, grâce au support de notre photographe, qui pourrait alors exposer avec cette œuvre, sa version photographique de l’histoire, sa construction, son cheminement en images.


peinture œuvre collective Osswald château orangerie parc Champs-sur-Marne Le champs des arts

 

Display comments Permalink

Mar 11, 2015
"SOUS INFLUENCE" Comments


Jean-Luc OSSWALD partage cette exposition avec Hélène HIMMELBAUER

 Jean-Luc OSSWALD

Parcours - Artiste peintre, né en 1950 à Strasbourg, Jean-Luc Osswald vit et travaille en région parisienne. Diplômé par l’École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art de Paris. Illustrateur, chef de studio, directeur artistique, il exerce avec passion pendant près de 30 années son métier de graphiste dans l’édition et la publicité.

En 1999, il a besoin d’élargir son champ créatif et en vient naturellement à la peinture. Depuis le début de cette aventure, il participe à de nombreux salons en France et à l’étranger pour exposer son travail pictural, récompensé à plusieurs reprises. Il devient sociétaire à la Fondation Taylor en 2003. Il accompagne depuis plusieurs années des élèves dans leur expression artistique. En 2005, collaboration avec la galerie Akwaaba.

Inspiration - Au départ, il y a des voyages sur les territoires Amérindiens. Osswald y fait des rencontres, prend des notes, fait des croquis dans un carnet. Il choisit de puiser les thèmes de ses peintures dans les rituels ancestraux des amérindiens en plongeant dans leurs racines, leur spiritualité et leur rapport à la terre. Il réinvente une mythologie tribale et magique en s’inspirant des croyances chamaniques des peuples autochtones.

Démarche - La curiosité est le meilleur moyen d’aller à la rencontre de ses semblables, elle motive un désir d’apprendre et d’avoir une attention accrue à l’égard du monde qui nous entoure. “Chez les Amérindiens du Canada, j’ai appris que l’observation de toutes les formes de vie, nous mène vers l’harmonie et l’unité. En défrichant leurs territoires, je suis devenu curieux de l’humain et j’essaie de trouver le beau, là où il est, et de rendre plus beau ce qui l’est moins. L’art est le miroir de ce que nous sommes, de nos inspirations, de nos combats, de nos espoirs, de nos rêves, mais aussi de notre vision du monde.”

Techniques - Le dessin constitue le point de départ de son travail. Il élabore une compo- sition très précise de son tableau. Sur un support, il maroufle des papiers, vieux journaux, qui connaîtront un nouveau destin. Avec une grande maîtrise des couleurs, il provoque le hasard avec des tâches, frottages, grattages. Il y associe des graphismes, signes, écritures et empreintes. Pour stimuler sa créativité, il incorpore à sa peinture divers maté- riaux du plâtre, sable, sciure, tissu et obtient ainsi des textures, des transparences. Il met tout en œuvre pour amplifier la richesse visuelle et tactile de son travail. Il se fabrique des outils, qu'il expérimente à même la toile. Sa démarche picturale est fondée sur l'émotion qui s'exprime par ses inventions plastiques et poétiques. L'acte de peindre, il le vit comme un défi perpétuel, un moyen de faire naître une émotion, un plaisir.

 

Hélène HIMMELBAUER

Parcours - Peintre et scénographe franco-suisse, née en 1977, Hélène Himmelbauer, aussi connue sous le pseudonyme 2H - utilisé depuis 2010 - exalte ainsi toute sa diversité créative avec des techniques mixtes.

Attirée par la peinture dès son plus jeune âge, elle accompagne sa mère à des cours d’art du soir. Simple spectatrice en position d’attente, elle développe son sens de l’observation en assistant aux évolutions des créations d’autres artistes en herbe. Baignée alors dans l’ambiance des ateliers où chevalets, fusains, tubes de peinture et pinceaux tournoient et se mélangent dans une danse effré- née, elle s’attache à l’odeur si particulière du travail à la peinture à l’huile. Plus tard, elle comprend que l’intérêt pour l’art et sa pratique sont plus lointains que les apparences, en découvrant chez son grand-père des œuvres à l’encre de Chine et des aquarelles.

Mais c’est seulement en 2004, après un parcours professionnel dans le marketing et la communication, qu’elle ressent le besoin naturel de revenir à cet environnement artistique laissé de coté. Comme un appel, un besoin instinctif et inné, alimentant sa passion et son énergie, elle s’inscrit alors à son tour à des cours de peinture et s’initie enfin à son travail. Phase d’apprentissage des matières et de la connaissance des différentes techniques, elle apprend sous l’égide de Phet Cheng Suor, une artiste reconnue pour son travail créatif autour du végétal.

Elle aura l’occasion de poursuivre son inspiration et sa démarche de composition avec l’aide des artistes peintres Jean-Luc Toledo et Jean-Luc Osswald, travaillant tous deux selon des techniques et des styles très différents (symbolisme et art abstrait). Parallèlement, en 2007, elle découvre la scénographie et prépare un certificat d’études. Elle devient ainsi scénographe en 2008 et ajoute à sa palette créative la notion de volume, d’aménagements éphémères et la décoration.

Démarche - La satisfaction et le plaisir associés à la création sont, pour elle, vibratoires et nécessaires au bon équilibre de sa vie intérieure. Participant régulièrement aussi bien à des créations scénographiques, des performances que des expositions de peinture, elle ajou- te le travail de groupe à ses démarches en 2010-11 avec son adhésion à deux collectifs artistiques. Emerge ainsi la série de toiles ‘Lune Verte’, teintée par le réalisme expression- niste et évoquant le mystère de la première impression et des apparences, qui prend tout son sens quand on connaît son parcours. En 2014, cette série poursuit son ambivalence, avec la découverte d’une facette opposée à l’existante. Ce double monde se dévoile ainsi au travers d’expositions plus intimistes et personnelles.

Techniques - Peinture, dessin, scénographie - huile, mixte, fusain, encre, pastels

 

 

 

 

affiche-influence-osswald.jpg "SOUS INFLUENCE"

Jean-Luc Osswald artiste peintre amérindien

 

Display comments Permalink

Nov 13, 2014
ITINÉRAIRES BIS : Au-delà des apparences Comments


Dans le cadre des dix ans de "l'Atelier", les créations artistiques des professeurs qui ont fait sa renommée sont mis à l'honneur. Une exposition que partage Jean-Luc OSSWALD avec ses collègues artistes AGABSI, GOK PON, PARRINELLO.

- Exposition du samedi 15 novembre au vendredi 20 décembre

- "l'Atelier" 20 rue Biesta - 77290 Mitry-Mory

- "Quand Jean Luc Osswald peint, on parcourt le monde, on devient curieux, on s’égaie, on rencontre l’autre. On retrouve dans ses œuvres consacrées aux Amérindiens du Canada toute son écriture picturale si particulière, mêlées de creux et de reliefs, ses couleurs vives et vibrantes qu’il nous livre, les croyances, les mythes et rituels de cette culture venue d’ailleurs, comme pour nous inciter à faire comme lui et s’intéresser à l’autre, aux autres, à tous ceux qui font le monde, dans ce que la rencontre a de plus sublime."


amérindien

 

Display comments Permalink

Mar 21, 2014
TERRITOIRES AMÉRINDIENS Comments


L'Espace Artistique Graffiti - 

Vous prie d'honorer de votre présence

au vernissage de l'exposition présentée par

Jean-Luc OSSWALD

"Territoires Amérindiens"

Vendredi 9 Mai 2014 à 18h - 

Fondation Ellen Poidatz - 

77310 Saint Fargeau-Ponthierry

 

invitationgraffiti2014.jpg TERRITOIRES AMÉRINDIENS

 

Display comments Permalink