Back to top

François CrinelFrançois Crinel Follow

Back to profile Galleries

Blogs & Articles by François Crinel

 

Apr 18, 2008
Gravures et impressions Comments 1


Les oeuvres présentées sont des gravures Certaines sont imprimées de façon traditionnelle avec une presse taille-douce. D'autres sont reportées sur platre, créant des reliefs et des matières différentes. LA GRAVURE EN TAILLE-DOUCE. C’est une technique d’impression. A partir d’une « matrice » - plaque gravée - on peut obtenir un certain nombre* d’exemplaires. On travaille sur une plaque de métal ( cuivre, zinc) ou autre ( rhodoïd) … lisse. Tout ce qui restera lisse sera incolore, blanc… A l’inverse toute aspérité ( traits, points en creux ou au contraire épaisseurs ajoutées sur la plaque) retiendra l’encre et sera colorée de façon plus ou moins foncée à l’impression dans la ou les couleurs de son choix. ( Car la gravure n’est pas seulement une technique en « valeurs ***» ). Les techniques sont très diverses : Certaines creusent la plaque directement - LA POINTE SÊCHE. C’est une pointe de métal, un clou, en quelque sorte qui permet de tracer directement sur la plaque comme si l’on dessinait à la plume à dessin. (Il faut appuyer plus ou moins selon la noirceur, l’épaisseur du trait que l’on veut. - Le burin, aussi permet de travailler directement sur la plaque : les tracés sont différents. C’est une technique plus longue et moins spontanée que la pointe. - La manière noire crée un grainage de la plaque grâce à un outil appelé berceau –la plaque serait entièrement noire imprimée ainsi – on écrase ce grain plus ou moins pour retrouver des gris et des blancs : la plaque lisse. D’autres creusent indirectement : - L'EAU-FORTE , l’aquatinte utilisent la morsure de l’acide ( acide nitrique ou perchlorure de fer). Il faut protéger la plaque par un vernis insensible à l’acide et dessiner sans chercher à creuser la plaque : L’acide le fera par une « morsure plus ou moins longue. Toutes ces techniques plus ou moins complexes permettent d’obtenir des traits, des surfaces, des dégradés en noir, gris, blanc, ou en couleur. - D'autres techniques ajoutent de la matière en épaisseur sur la plaque- Le carborandum - On obtient des gris plus ou moins foncés. * Cela dépend du support et de la technique, entre 10 et 200, 300. Car la plaque s’use… C’est ce qui fait la différence de prix entre une gravure, une lithographie, une sérigraphie, ( signées à la main au crayon de papier) et une impression au tirage plus ou moins industriel.

Manière noire.


Gravure taille-douce eau-forte manière noire.

 

Display comments (1) Permalink