Back to top

Christiana VisentinChristiana Visentin Follow

Back to profile Galleries

Blogs & Articles by Christiana Visentin

 

Jan 6, 2014
Michael Jackson « l’Aphrodisiaque Martyre » Comments


Cette expo naît d’une source très subjective, elle ne concerne en rien la description d’un personnage dans son contexte réel, mais elle développe le rendu  d’une étincelle qui a eu lieu à un moment donné, dans un espace intime, par la condensation  de deux âmes, j’entends par là le croisement de deux couleurs, ou plutôt la juxtaposition de l’une sur l’autre.

Dès lors, mon espoir et mon ambition ont tourné autour d’une obsession absurde, qui essayait de résoudre, à travers le personnage de Michael Jackson, un ensemble de forces et désirs très enfuis.  

En effet, l'illegitimité, les désordres et la force peut-être un peu mythomane de ces sentiments, ont du aller chercher très loin l'être d'exception capable d'incarner ces intensités, faute de quoi elles auraient été à l'étroit.

 Michael Jackson est un sujet qui met à l'épreuve les capacités créatives et intuitives par la complexité de ses facettes, l'ampleur de son talent.

Ses paradoxes trublent mes mélanges,  sa souffrance subjère des contrastes,  sa pureté cherche des glacis sur bois, sa beauté réclame de l'or en feuille ou l'argent, selon les cas, tandis que les rouges et les gris ont joué pour sa "Passion" moderne, sa torture et son meurtre.

C'est un défi aussi, que de trouver une voie intime en disposant d'un visage aussi médiatisé, le cliché Rock et Pop nous guette, sa beauté est déjà à tout le monde, mais sa beauté peut encore échapper à tout cela, qu'elle soit parée, désimparée, ou tout simplement nue, elle reste surtout la beauté d'un génie.

Paradoxalement cet univers s’est imposé à moi avec une touche d’hyper-réalisme, un peu comme si MJ avait accepté de poser dans une séance photos de nu artistique, et que mes toiles en seraient les clichés, inédits et posthumes.

Il s’agit avant tout d’une approche esthétique,  un « exercice de l’obsession » dans ses variantes, la mise en scène de fantasmes, et d’univers.


Micheael Jackson by Christiana Visentin "cette expo nait d'une source très subjective"

 

Display comments Permalink