Back to top

Jeremy ClausseJeremy Clausse Follow

Back to profile

Galleries 6

Izanami 14 Images


Dans la mythologie japonaise, Izanami qui signifie « celle qui invite » est à la fois la déesse de la création et de la mort et la première femme du dieu Izanagi. Les dieux primitifs ont donné naissance à deux divinités, une divinité masculine Izanagi et une divinité féminine Izanami pour les charger de créer la première terre. Pour les aider, ils leur ont donné une lance décorée de pierres précieuses appelée, Ame no nuhoko , la « Lance Céleste ». Les deux divinités se placèrent sur le pont entr...

LIMITED EDITION SURFBOARDS 6 Images


« Viens petite fille dans mon comic strip Viens faire des bulles, viens faire des WIP! Des CLIP! CRAP! des BANG! des VLOP! Et des ZIP! SHEBAM! POW! BLOP! WIZZ! »…sortait de la tête du grand Serge Gainsbourg en 1967. Plus de cinquante après, et même si l’Homme à Tête de Choux reste intemporel, cette série vous invite à revisiter une époque. Des comics, du Pop Art…Allez « POP POP POP ! ». ET si on décloisonnait l'art? Chaque modèle est conçu de façon pointue afin que votre planche puisse sortir du...

LES TRANS(H)I(S)TOIRES 3 Images


Ces portraits en double exposition vous plongeront dans les rêves de ses sujets. Les visages se confondent dans les paysages naturels ou urbains et vous ramènent à des expériences vécues ou à vivre…

ARCHITECTURE 6 Images


Créer des photographies en noir et blanc génèrent plus de liberté. Le noir et blanc permet de se concentrer sur les formes, la composition, les lumières et les ombres. Aussi le choix du noir et blanc se fait dès le départ...dans la tête et non à l'édition de l'image. Ce choix, du moins je l'espère, amène un esthétisme et un côté intemporel à la scène. L'été, l'hiver, le jour, la nuit se mélangent. Le noir et blanc devient alors un langage qui, loin d'être dual, nous propose mille nuances. " Phot...

LA COMPLAINTE DU PROGRÈS 7 Images


Tout le monde reconnaîtra probablement ces quelques paroles: "Excuse-toi Ou je reprends tout ça Mon frigidaire Mon armoire à cuillères Mon évier en fer Et mon poêl' à mazout Mon cire-godasses Mon repasse-limaces Mon tabouret à glace Et mon chasse-filous" Il s'agit bien évidemment de la complainte du progrès de Boris Vian. En écoutant cette caricature très drôle qui condamne l'importance des objets par rapport à celle des individus, j'ai imaginé une série visant entre autre à bousculer avec humou...