Back to top

josiane coste coulondrejosiane coste coulondre Follow

Back to profile Galleries
coste coulondre josiane

josiane coste coulondre
Nationality: fr France


96 artworks   Artistic domains : Design, Installation, Painting

Après avoir fréquenté les Beaux Arts à Grenoble et à Nîmes (trop académiques à mon goût), j’ai enfin rencontré la liberté de la création dans le sud de l’Ardèche où je vis.
Je me sens à l’aise avec les matériaux qui ont déjà une histoire, une marque du temps. Je les déstructure, les déchire, les recouds, les recolle en laissant toujours une place à la spontanéité et à l’aléatoire sans chercher « la perfection ».
Un des thèmes récurrents de mon travail est celui du visage et de l’humain, de son inconscient et de ses sentiments les plus secrets.
Les personnages sont non académiques, naïfs, mystérieux, sans agressivité parfois un brin dérangeants.
Ils apparaissent comme un peu « déboussolés », fragiles, rêveurs, ils viennent d’un autre temps, celui de l’imaginaire intemporel. Souvent pourvus de membres atrophiés, ils ne vous laisseront pas indifférent. Ils questionnent votre intime.
Ils vont vous capturer, ils vous regardent, ils sont votre miroir.

Je recherche le chemin de l’intime et de l’émotion.
Je voudrai vous lire, je voudrais vous dire.
Après avoir fréquenté les Beaux Arts à Grenoble et à Nîmes (trop académiques à mon goût), j’ai enfin rencontré la liberté de la création dans le sud de l’Ardèche où je vis.
Je me sens à l’aise avec les matériaux qui ont déjà une histoire, une marque du temps. Je les déstructure, les déchire, les recouds, les recolle en laissant toujours une place à la spontanéité et à l’aléatoire sans chercher « la perfection ».
Un des thèmes récurrents de mon travail est celui du visage et de l’humain, de son inconscient et de ses sentiments les plus secrets.
Les personnages sont non académiques, naïfs, mystérieux, sans agressivité parfois un brin dérangeants.
Ils apparaissent comme un peu « déboussolés », fragiles, rêveurs, ils viennent d’un autre temps, celui de l’imaginaire intemporel. Souvent pourvus de membres atrophiés, ils ne vous laisseront pas indifférent. Ils questionnent votre intime.
Ils vont vous capturer, ils vous regardent, ils sont votre miroir.

Je recherche le chemin de l’intime et de l’émotion.
Je voudrai vous lire, je voudrais vous dire.