Back to top

Chris ROROChris RORO Follow

Back to profile Galleries
RORO Chris

Chris RORO
(1945- )
Nationality: us United States


17 artworks   Artistic domains : Painting

Commentaires d’ Alain Bouthelou Critique d’Art au sujet de la peinture intitulée
" L'Esprit " :
« Démarche d'un homme à poigne, la poigne du lutteur des esprits tourmentés ... Cette toile ne vous fait-elle pas penser à  " l'arbre à Palabre " ?
Ce Baobab, majestueux, s'élance dans le ciel et appele les étoiles à trancher le périt esprit tourmenté des hommes ...Ceux-ci, s'octroyant la force de contraindre la nature limoneuse de la boue qui fut utilisée pour façonner l'homme ... Faire fit, des avertissements divins, nos esprits s’échauffent dans des discours alambiqués ... Cet écheveau, vacille, prétendant rendre compte de la nature de l'émotionnel ... Mais où sont ses racines ?
Sont-elles celles avec qui on doit refaire notre perception de notre environnement. L’urgence s’en dégage dans l’instabilité de la mise en scène !
Les couleurs sont terres africaines, chaude, limoneuse, garnissant l’espace d'une note ferme. L'artiste intervient, pour calmer, la nature propre de ses pigments recels !
La lumière met en exergue, la musculature dantesque de ses squelettes de pensés.
Pensés dynamisant la courbure et l'entrelacement de ces pigments guerriers !
La structure en elle même contient des consonances lunaires ... Dans les circonvolutions, de l’esprit, n’y voit-on pas aussi des berceaux d'arc ? Berceaux menant le spectateur, dans un tourbillon, de fracassement, engendrés par les pics dissuasifs, des ses cornes abondance ... Cornes d’abondance, plaçant, les défenses imaginaires, aux aguets de notre étonnement ! Soyez sur vos gardes !
Cette toile peut vous embrocher, et distendre vos méninges peut-être au nom de la lutte pour un renouveau pictural.
Si je devais définir cette toile, je dirais, quel est la parfaite héritière, de l'art premier, pour sa texture, son lyrisme cantique pour décrire le sujet et de l'audace avant-garde pour pouvoir synthétiser le tout, sans tomber dans les méandres de l'art brut ».
Commentaires d’ Alain Bouthelou Critique d’Art au sujet de la peinture intitulée
" L'Esprit " :
« Démarche d'un homme à poigne, la poigne du lutteur des esprits tourmentés ... Cette toile ne vous fait-elle pas penser à  " l'arbre à Palabre " ?
Ce Baobab, majestueux, s'élance dans le ciel et appele les étoiles à trancher le périt esprit tourmenté des hommes ...Ceux-ci, s'octroyant la force de contraindre la nature limoneuse de la boue qui fut utilisée pour façonner l'homme ... Faire fit, des avertissements divins, nos esprits s’échauffent dans des discours alambiqués ... Cet écheveau, vacille, prétendant rendre compte de la nature de l'émotionnel ... Mais où sont ses racines ?
Sont-elles celles avec qui on doit refaire notre perception de notre environnement. L’urgence s’en dégage dans l’instabilité de la mise en scène !
Les couleurs sont terres africaines, chaude, limoneuse, garnissant l’espace d'une note ferme. L'artiste intervient, pour calmer, la nature propre de ses pigments recels !
La lumière met en exergue, la musculature dantesque de ses squelettes de pensés.
Pensés dynamisant la courbure et l'entrelacement de ces pigments guerriers !
La structure en elle même contient des consonances lunaires ... Dans les circonvolutions, de l’esprit, n’y voit-on pas aussi des berceaux d'arc ? Berceaux menant le spectateur, dans un tourbillon, de fracassement, engendrés par les pics dissuasifs, des ses cornes abondance ... Cornes d’abondance, plaçant, les défenses imaginaires, aux aguets de notre étonnement ! Soyez sur vos gardes !
Cette toile peut vous embrocher, et distendre vos méninges peut-être au nom de la lutte pour un renouveau pictural.
Si je devais définir cette toile, je dirais, quel est la parfaite héritière, de l'art premier, pour sa texture, son lyrisme cantique pour décrire le sujet et de l'audace avant-garde pour pouvoir synthétiser le tout, sans tomber dans les méandres de l'art brut ».


Articles: