1.900,34 $

Jonk

Palais, Pologne III

Art des Kunstwerks
Maße
23,6x35,4 in
Unterlage oder Fläche
Papier
Rahmen
Nein
Verpackung
In Rohr gerollt
Edition limitée à 8 exemplaires
Impression sur papier Hahnemühle Fine Art RAG 308g Photo de l'exposition E-Galerie "Un Monde Perdu"
Escalier à vis montant vers l'infini
Automatisch übersetzt
Künstler von E-Galerie vertreten
Jonk
Folgen
Jonk découvre la photographie à 11 ans quand ses parents l’envoient en voyage linguistique aux Etats-Unis. Les quelques clichés souvenirs réalisés à l’aide des fameux appareils oranges jetables sont ses premiers....

Jonk découvre la photographie à 11 ans quand ses parents l’envoient en voyage linguistique aux Etats-Unis. Les quelques clichés souvenirs réalisés à l’aide des fameux appareils oranges jetables sont ses premiers. Durant les six années qui suivent, il part chaque hiver chez une nouvelle famille dans un état différent, et améliore entre temps son matériel avec un boîtier argentique d’entrée de gamme.

Après l’avoir troqué pour un appareil numérique de poche, il réalise son premier voyage en solitaire, à 19 ans. Ce séjour à Barcelone change sa vie, et il en revient avec deux passions qui ne le quitteront plus : les voyages (il a depuis visité plus de 70 pays) et les arts urbains (street art et graffiti), dont la découverte lui a donné son premier sujet photographique, et qui l’occupe encore aujourd’hui.

Vivant à Paris, il découvre l’exploration urbaine à la fin des années 2000 avec la toiturophilie, les métros et les catacombes non-officielles.

A visiter des lieux abandonnés à la recherche de graffitis, il réalise l’intensité des atmosphères et la beauté du spectacle du passage du temps : la rouille, les murs fissurés, la peinture qui s’écaille, les fenêtres cassées, la Nature qui reprend le dessus créent des scènes incroyables, d’une grande photogénie. Pour lui, tout cela est d’une infinie poésie. 

Voyager, peindre, coller, photographier, vagabonder sur les toits, dans le métro ou les catacombes,  un travail très prenant ne lui laisse alors plus le temps de tout faire. A l’heure des choix, il lâche la bombe, le pot de colle, l’altitude et les souterrains pour rester avec la photo de friche, même s’il n’a jamais abandonné son blaze, symbole de sa période graffeur, très importante pour lui. Il continue alors à voyager, quasiment exclusivement à la recherche de lieux abandonnés, avec ou sans graffiti. Il améliore encore son matériel avec un, puis deux, reflex full frame.

Aujourd’hui, il en a visité plus de mille-cinq-cents dans une cinquantaine de pays sur quatre continents.  

Avec le temps, son intérêt se concentre sur ce qui lui apparait le plus fort dans ce vaste sujet de l’abandon: les lieux repris par la Nature.

Ce thème s’est imposé naturellement de par la conscience écologique qui l’anime depuis son plus jeune âge et la force du message qu’il porte : la question de la place de l’Homme sur Terre, et de sa relation avec la Nature.

En mars 2018, il sort le livre Naturalia sur le sujet. 

En avril 2021, sa maison Jonk Editions fraichement créée publie le volume II dont Yann Arthus-Bertrand a fait la préface.

Jonk a publié quatre autres livres.

Il a reçu diverses distinctions dans des concours internationaux reconnus avec des Honorable Mentions.

Son travail a été présenté lors de nombreuses expositions collectives à travers le monde et de nombreuses expositions personnelles à Paris, les principales ayant eu lieu au Salon d’Honneur de la Mairie du 20ème arrondissement, à l’OCDE, au Forum des Halles et à la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme. 

Mehr von Jonk

35,4x23,6 in
926,65 $
35,4x23,6 in
1.900,34 $
23,6x35,4 in
1.451,02 $
19,7x29,5 in
445,31 $

Artmajeur

Erhalten Sie unseren Newsletter für Kunstliebhaber und Sammler