Back to top

Cesco

Cesco

Cesco
fr France

Date de naissance : 1954
Catégorie : Peinture (48)
Prix ​​moyen : 350,00 € - 5 880,00 €
48 Oeuvres - Voir toutes les oeuvres »

"If you reach the summit of a mountain, thus continue to go up"

Cesco was born with the century. In 2000, this epicurean paintersculptor meets and isolates an unemployed matter in art: a resin, deviated component, with the strange capacities and reactions. It will become the crystal resin ® under the aegis of Cesco.
Cesco tames it and does not cease ever since enriching it, in search of new mergers, - with pigments, gold, bronze, aluminium..., - work which brings to the canvas other letters of reference. Indeed, works are, from the physical state of the substance and the technics employed, single and inimitable.
His innovative work, full of impressive results and depth, is very quickly rewarded.
In 2003, he is awarded the Great Price of the General Council of the Alpes-Maritimes.
In 2006, over 3000 people come to visit his work at the Phoenix Park in the Town of Nice for 3 entire weeks.

"It is significant to work seriously rather than considering itself seriously."

CESCO, ART IN COMPANIES

Communication for the company, two official reports
Parallel to its creation and with its evolution, Cesco brings closer two statements :
- the visual one is the first element of the overall appreciation, of the communication and the immediate identity,
- art challenges, holds the attention, attracts and supports the communication,

Communication for the firm, analysis, results
Therefore the artist and his team propose to decision makers a visual communication through art:
- personalized analysis establishment, of its targets, put forward its key words, of the logo and/or slogan,
- realisation of one or several unique works of art reflecting the spirit of the entrepreneur, proposing his essential values.
Thus a strong image of the company emerges, becomes a durable and strong event, an efficient vector, concise and undeniable of a communication which touches in the heart, completely in phase with the values of the SRF (Social Responsibility for the Firms).
In this spirit, the artist illustrates himself at the Cannes Festival Palate, at the Nice Riviera international airport (upon request of the Chamber of Commerce and Industry of Nice Riviera), at the BNP Paribas Bank, at the Sophia-Antipolis Ceram...

And for private firms, as Vitassource Power-Plate Center, BP Com…

A heckling of the communication not to be missed!

"It is a subtle way which separates coincidence from destiny"



Articles

CESCO, THE COLOR IN MOTION

CESCO, THE COLOR IN MOTION

"If you reach the summit of a mountain, thus continue to go up"

Cesco was born with the century. In 2000, this epicurean paintersculptor meets and isolates an unemployed matter in art: a resin, deviated component, with the strange capacities and reactions. It will become the crystal resin ® under the aegis of Cesco.
Cesco tames it and does not cease ever since enriching it, in search of new mergers, - with pigments, gold, bronze, aluminium..., - work which brings to the canvas other letters of reference. Indeed, works are, from the physical state of the substance and the technics employed, single and inimitable.
His innovative work, full of impressive results and depth, is very quickly rewarded.
In 2003, he is awarded the Great Price of the General Council of the Alpes-Maritimes.
In 2006, over 3000 people come to visit his work at the Phoenix Park in the Town of Nice for 3 entire weeks.

"It is significant to work seriously rather than considering itself seriously."

CESCO, ART IN COMPANIES

Communication for the company, two official reports
Parallel to its creation and with its evolution, Cesco brings closer two statements :
- the visual one is the first element of the overall appreciation, of the communication and the immediate identity,
- art challenges, holds the attention, attracts and supports the communication,

Communication for the firm, analysis, results
Therefore the artist and his team propose to decision makers a visual communication through art:
- personalized analysis establishment, of its targets, put forward its key words, of the logo and/or slogan,
- realisation of one or several unique works of art reflecting the spirit of the entrepreneur, proposing his essential values.
Thus a strong image of the company emerges, becomes a durable and strong event, an efficient vector, concise and undeniable of a communication which touches in the heart, completely in phase with the values of the SRF (Social Responsibility for the Firms).
In this spirit, the artist illustrates himself at the Cannes Festival Palate, at the Nice Riviera international airport (upon request of the Chamber of Commerce and Industry of Nice Riviera), at the BNP Paribas Bank, at the Sophia-Antipolis Ceram...

And for private firms, as Vitassource Power-Plate Center, BP Com…

A heckling of the communication not to be missed!

"It is a subtle way which separates coincidence from destiny"


CESCO LA COULEUR EN MOUVEMENT

CESCO LA COULEUR EN MOUVEMENT

"La vie est lumières, le cristal de résine est eau, mes œuvres sont à la croisée de ces chemins."

Cesco naît avec le siècle. En 2000, ce peintre-sculpteur épicurien rencontre et isole une matière inemployée jusqu'alors en art : une résine, composant dévié, aux étranges pouvoirs et réactions. Elle deviendra sous l'égide de Cesco le cristal de résine ®…
Cesco l'apprivoise et ne cesse depuis de l'enrichir, à la recherche de nouvelles fusions, - avec pigments, or, bronze, aluminium, …, - travail qui donne aux toiles d'autres lettres de références. En effet, les œuvres sont, de par l'état physique de la matière et les techniques employées, uniques et inimitables.
Son travail novateur, aux rendu et profondeur impressionnants, est très vite récompensé.
En 2003, il reçoit le Grand Prix du Conseil Général des Alpes-Maritimes.
En 2006, près de 3000 personnes en 3 semaines viennent visiter son travail au Parc Phoenix de la Ville de Nice.







"Si tu atteins la cime d'une montagne, continue donc à monter."

CESCO, ENGAGEMENTS
L'Alchimiste de l'Art, peintre-sculpteur de la couleur en mouvement, est un artiste observateur attentif du monde mais aussi consommacteur de notre temps. Aussi, Cesco interpelle les spectateurs et s'engage par l'art, souvent en partenariats et coopérations :
- en dénonçant les aberrations quant au respect de l'environnement,
- en agissant pour une société équitable,
- en proposant aux entreprises une lisibilité et une clarté de message, pour une transparence accrue,
- en mettant en lumière(s) les richesses naturelles de notre orange bleue et en rappelant que l'homme appartient à la terre et non son contraire.

"C'est un chemin subtil qui sépare la coïncidence du destin."

Parallèlement, soucieux de l'accessibilité de tout pour tous, Cesco travaille aujourd'hui sur un projet de l'Art pour Tous, où mal-voyants et aveugles pourront appréhender l'Art… Des tableaux à découvrir par le toucher…Un rêve caressé par Tous, en devenir de tangible réalité ! Preuve s'il en était besoin que "l'Art peut être moteur et oxygène".

Ainsi va la vie de Cesco, toute de douceur, d'invitation aux voyages et d'impérieuse énergie, de coups de gueule, au nom simplement de la Vie.

"L'art est un exercice de passion plutôt qu'un exercice de style, mais que le style est passion !"



"Il est important de travailler sérieusement et de ne pas se prendre au sérieux."

CESCO, L'ART DANS L'ENTREPRISE
Communication pour l'entreprise, deux constats
Parallèlement à sa création et à son évolution, Cesco rapproche deux constats :

> le visuel est l'élément premier de l'appréciation globale, de la communication et de l'identité immédiates,
> l'art interpelle, retient l'attention, attire et favorise la communication.

Communication pour l'entreprise, analyse, résultats
Aussi l'artiste et son équipe proposent aux décideurs une communication visuelle par l'art :
> analyse personnalisée de l'établissement, de ses cibles, mise en avant de ses mots clé, du logo et/ou slogan,
> réalisation d'une ou de plusieurs œuvres d'art unique(s) reflétant l'esprit de l'entreprise, mettant en avant ses valeurs essentielles.

Ainsi une image forte de la société se dégage, devient un événement durable et prégnant, un vecteur efficace, concis et incontournable d'une communication qui touche au cœur, totalement en phase avec les valeurs de la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

Dans cet esprit, l'artiste s'illustre au Palais des Festivals de Cannes, à l'aéroport international de Nice (à la demande de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nice Côte d'Azur), à la BNP Paribas, au Ceram de Sophia-Antipolis…

.. Et pour des PME-PMI, telles Vitassource Power-Plate Center, premier Centre du Gard ou l'Agence de communication BP Com, de renommée internationale...

Une interpellation de la communication à ne pas manquer !

0801 TRES BELLE ANNEE 2008 !

0801 TRES BELLE ANNEE 2008 !

S'il est vrai que la sagesse est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit,

alors je souhaite à chacun d'entre vous une Année emplie de sagesse sur le chemin du bonheur !

Très belle année 2008 !


Crédit photo : K - Mâtutinale - 40 x 40 - 2007 ©


0712 DEVELOPPEMENT DURABLE ET ACCESSIBILITE DE L'ART POUR TOUS...

0712 DEVELOPPEMENT DURABLE ET ACCESSIBILITE DE L'ART POUR TOUS...

Jusqu'au 18 mars 2008, une oeuvre offerte pour toute oeuvre achetée ! Une interpellation de l'art à ne pas manquer !

2007.11.19 NICE-MATIN.CANNES MATIN par Chrystèle Burlot. Photo : A. B. -J.

2007.11.19 NICE-MATIN.CANNES MATIN par Chrystèle Burlot. Photo : A. B. -J.

Cannes. Humanitaire
Ils ont peints pour le Cambodge…

Six peintres, une cinquantaine de tableaux et un projet humanitaire.

La maison des associations est, jusqu’au 25 novembre, le siège d'une exposition dédiée à l’Asie. A son initiative, l’association « l’art humanitaire au Cambodge » qui récolte des fonds pour aider les plus démunis du pays. Jean-Pierre Guy, son président, partage d’ailleurs sa vie entre Kra Kor et Cannes. Il a construit dans le petit village, avec l’argent de sa retraite et la vente de ses tableaux, la « Halte riz », un lieu d’accueil et de paix pour une trentaine d’enfants. Il a également participé à la création d’un hôpital rural et à présent, il cherche des fonds pour acquérir du matériel cardiologique.
D’autres peintres le rejoignent dans cette quête : Roselyne Guisgand, Hamid Belatach, Véronique di Salvo, Eric Stark et Cesco. Egalement deux élèves de Jean-Pierre Guy : Catherine Bioulac et Bernadette Escallier. Jean-Pierre Guy reversera la totalité des ventes à l’association.


2007.11.26 PODCAST LE PETIT JOURNAL par Jean-Jacques Rolland. Photos : Brigitte Lachaud

2007.11.26 PODCAST LE PETIT JOURNAL par Jean-Jacques Rolland. Photos : Brigitte Lachaud

CANNES - Expo Carrément différents
lundi 26 novembre 2007, 08:58:32

Sous l’égide de Bernard Brochand, Député-Maire de Cannes, de Bernard Cadiou, adjoint à la Culture, et de Chantal Azemar-Morandini, Présidente de la Maison des Associations, l’Exposition CARREMENT DIFFERNTS a lieu du 5 au 24 novembre 2007 à la Maison des Associations.

L’inauguration eut lieu le 8, avec comme cerise sur le gâteau, le show de Natacha Dostoïevska de la Cimaiz comme ouverture de l’Expo. Son show fut grandiloquent et exubérant à souhait, mettant une touche de vie dans l’assistance.légerement figée.
Mais qui est Natacha Dostoïevska ? Conseil près du Palais des Armures du Kremlin, et des musées Guggenheim Bilbao New York, Natacha est parallèlement une critique d'art internationale qui étaye toujours ce qu'elle pense Une fois son spectacle terminé, il était temps de se rapprocher des œuvres tellement dissemblables mais homogènes.

Il ne faut pas oublier le but de cette présentation sous la bannière de l’association « l’Art vers l’Humanitaire au Cambodge » car les ventes viendront au profit de ce peuple qui en a cruellement besoin. On ne peut être qu’admiratif devant cet acte, fait en toute simplicité par ces artistes, et si l’on doit rechercher le point commun entre eux, la réponse est la générosité.

Mais qui sont-ils ?

Hamid Belatach, né à Béjaïa en Kabylie, est accueilli dans le sud de la France tout bébé. Doué, il expose à 13 ans, adolescent, il s’oriente vers la musique pour revenir vers ses premières amours. Ses thèmes de prédilection, le symbolisme du néolithique, l’ombre et la lumière.
Cesco, peintre-sculpteur, utilise une résine inemployée en art qui devient cristal de résine®. Il travaille sur un projet de l’Art pour tous, des tableaux à découvrir par le toucher.
Véronique Di Salvo, d’un père Sicilien né en Tunisie, elle écrit ses premiers poèmes à 11ans qu’elle illustre d’aquarelles et de dessins à l’encre de chine. Les thèmes choisis évoquent l’être humain dans sa recherche intérieure.
Jean-Pierre Guy, peintre-décorateur à l’age de 16 ans, côtoie Picasso, J.G.Domergue, Duffy, Matisse et expose pour la première fois en 1956, obtenant le 2ème prix du Salon des Beaux-Arts. Depuis 1982, retraité il poursuit des buts humanitaires, aussi bien avec les indiens jivaro qu’au Cambodge.
Roseline Rose, native de Metz, d’un père peintre-décorateur, elle s’inscrit aux Beaux- Arts de Lille, mutée dans le sud de la France, elle est touchée par la lumière et les couleurs si différentes de celles de sa région d’origine.
Eric Starck, designer de l’Ecole Boule, il réinvente le paradis perdu de l’enfance. Dans la lignée de Kessel il se passionne pour la vibration de la lumière avec un oeil imprégné d’orientalisme Assistant du couturier Tan Giudicelli et créateur pour la maison Hermès, les carrés d’Eric Starck sont sa signature.

Tous ces talents ont contribué à donner à cette exposition non seulement de l’Art mais aussi de l’Humanité.

Le lien de visualisation : read/2022/


2007.11.12 RIVIERA MAGAZINE in Art News, belles expositions sur la Riviera par Claude Dronsart - Photo Cesco : K

2007.11.12 RIVIERA MAGAZINE in Art News, belles expositions sur la Riviera par Claude Dronsart - Photo Cesco : K

Carrément Différents
Des artistes pas comme les autres en expo à Cannes : Hamid Belatach se passionne pour le dessin, peinture, sculpture et joue entre ombre et lumière. Avec Cesco, la couleur est en mouvement car ce peintre-sculpteur épicurien isole le cristal de résine®, une matière inemployée jusqu’alors en art ; l'alchimiste interpelle les « consommacteurs ». Avec Véronique Di Salvo, c’est l’Orient en partage grâce aux poèmes, aquarelles et encre de Chine. Roseline Rose possède l’instinct de l’élévation dans la beauté et ses dessins conjuguent maîtrise et talent. Fric Starck est comme un baroudeur de l’art, qui réinvente le paradis perdu de l’enfance.

Cannes : something dîfferent
An exhibition in Cannes featuring artists with a difference. Hamid Belatach loves drawing, painting, sculpture and plays with light and shade. With Cesco, colour is in movement with this epicurean painter-sculptor who isolates resinous crystal®, hitherto unused in art.
The alchemist addresses the “consommactors “. With Véronique Di Salvo, the eastern wor/d is herafded with poems, water colours and Chinese ink drawings. Roseline Rose instinctively upholds beauty and her drawings combine mastery and talent Fric Starck is l’enfant terrible in art, reviving the lost paradise of childhood.

Maison des Associations de Cannes, 9, rue Louis-Braille
Tél. : 04 93 99 44 54

CESCO EXPOS

CESCO EXPOS

"Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi ceux qui voulaient faire la même chose, ceux qui voulaient faire le contraire et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire." Confucius
2000 Temple Sainte-Marie – Paris 75004
Galerie du Marais – Paris 75004
2001 Le Mas d’Artigny – Saint-Paul 06570
2002 Maxim’s – 98000 – Monte-Carlo – Monaco
Salon d’Automne – Paris 75116 (collaboration)
Galerie L'Iris bleu – Nice 06000 (expo. permanente)
2003 Aéroport International Nice Côte d'Azur
Centre Universitaire Méditerranéen – Nice 06000
¤ Lauréat du Grand Prix " Conseil Général A.M. 2003 " ¤
Estérel Gallery – Mandelieu-la-Napoule 06210
Galerie L'Iris bleu – Nice 06000 (expo. permanente)
2004 CCI - Aéroport Nice Côte d'Azur – Nice 06000
Palais des Festivals de Cannes 06400
Heavent Sud – Salon international de l'Evénementiel
Grand Salon International Prestige de l'Art, Prestige de l'Europe
B.N.P. Paribas – Nice 06000
2005 CERAM/European School of Business – Sophia Antipolis 06560
2006 Parc Phoenix – Ville de Nice 06200
2007 Vitassource, Power Plate Center – Nîmes 30900 (expo. permanente)
Maison des Associations, vente caritative au profit de l'Art vers l'Humanitaire au Cambodge – Cannes 06400

A bientôt…


2006 LA VILLE DE NICE PRESENTE CESCO AU PARC PHOENIX

2006 LA VILLE DE NICE PRESENTE CESCO AU PARC PHOENIX

LA VILLE DE NICE PRESENTE CESCO AU PARC PHOENIX / TRACES EN OASIS

du 4 au 26 février 2006


"Lorsque l’on pense à une oasis, on pense à ce point d’eau qui permet vie et culture au milieu du désert ; lorsque l’on pense par comparaison à un oasis, on évoque un lieu qui tranche sur son environnement par la fraîcheur, le bonheur qu’il offre… Les Traces en Oasis qui vous sont présentées aujourd’hui sont une et un oasis, déclinés au singulier pluriel. Elles sont l’image de quiétudes, d’instants furtifs de fusion, de l’importance d’une goutte d’eau dans un désert… souvent océan d’art ! (rires), ouvrant inévitablement aussi une fenêtre sur le milieu qui l’entoure".

Ainsi va Cesco, tout de douceur et de passion, spectateur attentif, témoin vibrant des problèmes de société actuels et consommacteur du temps.
Le cristal de résine qu’il a apprivoisé et ne cesse d’enrichir, nous offre par la volonté de l’artiste des rendus et profondeur impressionnants, où le murmure du pouvoir suggestif sait atteindre nos émotions.

Cesco sait nous donner ici un accès à l’art contemporain via une compréhension du monde simple et très élaborée : les Eléphants à l’Oasis jouent des reliefs de matières et des variations tonales, créant une intense occupation de l’espace. Ici Fleur au désert couchant nous incite à entrer dans l’ardeur de son soleil tout comme elle vient inexorablement vers nous ; là, Fleur en perdition nous rappelle au-delà de sa vie éphémère, l’importance de l’eau et l’avancée du désert. Fusion - danseurs fait partie d’une thématique au nom d’instants forts en vie, fugitifs mais qui resteront oh combien prégnants…

Michel Henocq, directeur du Parc Phoenix, témoigne : "J’aime la tonicité, la vitalité créative, le jeu de couleurs - couleurs de lumières - de Cesco et parallèlement sa position de guetteur de notre temps. Traces en Oasis s’inscrit tout naturellement dans notre espace, lieu de rencontre et de vie botaniques et animales, qui est également une plate-forme scientifique en phase avec les questions d’environnement d’aujourd’hui".

Une interpellation de l’Art à ne pas manquer !


2007 CANNES

2007 CANNES

EN DIRECT DE CANNES,
CESCO SOUTIENT L'ASSOCIATION L'ART VERS L'HUMANITAIRE AU CAMBODGE


Sous l'égide et la volonté cannoises de Bernard Brochand – Député-Maire – de Bernard Cadiou – Adjoint à la Culture – et de Chantal Azemar-Morandini – Présidente de la Maison des Associations – l'exposition CARREMENT DIFFERENTS ouvre ses portes du 05 au 23 novembre 2007.

Belatach – miroir des citoyens du monde –, Cesco – alchimiste de la couleur en mouvement –,Di Salvo – l'Orient en partage –, Guy – l'art au service du monde –, Rose – dissonances en harmonie majeure –, Starck – designer-baroudeur de l'art – ainsi que deux élèves de Jean-Pierre Guy – Catherine Bioulac et Bernadette Escalier – , s'engagent sous la bannière de l'association l'Art vers l'Humanitaire au Cambodge en exposant pour une vente caritative leurs œuvres.
Cette association vient en aide aux cambodgiens, leur faisant parvenir, avec un suivi personnalisé, subsides et matériel médical qui leurs font cruellement défaut.






RENCONTRE AVEC CESCO, ARTISTE OBSERVATEUR ATTENTIF DU MONDE, MAIS AUSSI CONSOMMACTEUR DE NOTRE TEMPS

- Cesco, vous dites que l'art est une ardeur renouvelable pour toujours interpeller les spectateurs …
" L'Art est pour moi un pur plaisir en partage, mais aussi un langage universel, capable de transmettre des volontés, des idées et la capacité de les réaliser. J'aime à penser que l'Art peut être moteur et oxygène."

- Vous vous engagez donc par l'art, souvent en partenariat ou coopération…
"Je ne suis pas un spécialiste de la communication et j'aurais plutôt tendance à aimer vivre simplement en famille. Mais l'art est une énergie durable qui peut rassembler et alimenter de bonnes causes.
Outre le fait d'offrir en partage des invitations au voyage, cela implique également pour moi de dénoncer les aberrations quant au respect de l'environnement, de lutter activement pour une société plus équitable, de proposer aux entreprises une lisibilité et une clarté de message pour une transparence accrue, de mettre en lumière(s) les richesses naturelles de notre orange bleue, rappelant ainsi que l'homme appartient à la terre et non son contraire.
Pour ce qui est de partenariat, j'invente l'eau chaude en disant que l'union fait la force (rires)… J'aime à travailler avec des gens de convictions et de promesses tenues. "

- C'est dans cet esprit que vous soutenez activement l'association l'Art vers l'humanitaire au Cambodge ?
"La solidarité est une histoire de contact avec l'autre, de liens qui se créent au nom de synergies. Jean-Pierre Guy – président de l'association – m'a ému par son récit vivant sur la précarité de vie des cambodgiens, dont il partage la vie à Kra Kor une grande partie de l'année. Il nous interpelle lorsqu'il raconte que les femmes – dont souvent la sexualité se résume à abus sexuels et viols – jettent fréquemment, ne pouvant les nourrir, leurs nouveaux-nés dans la rizière pour servir d'engrais ; un exemple, malheureusement parmi tant d'autres, aussi choquant et inimaginable pour la plupart d'entre nous. Et puis il est important de souligner que Jean-Pierre Guy et son équipe assure le suivi de A à Z de tout le matériel acheminé. Ici, pas question d'envoyer un kilo alimentaire ou une once de matériel médical qui n'arriveraient jamais à destination, comme cela arrive trop souvent, ce malgré les bonnes volontés.
Jean-Pierre a déjà construit "la Halte Riz", lieu d'accueil et de paix pour une trentaine d'enfants ; il a participé à la création d'un hôpital rural, …, aujourd'hui c'est de matériel médical dont il s'agit.
Tout ceci ne veut surtout pas dire qu'il faut oublier que la détresse existe aussi ici, et qu'il y a encore trop de Français miséreux en France, au coin de notre rue !"

- Revenons à cette actuelle expo, pourquoi ce titre Carrément Différents ?
"Simplement parce que nous sommes huit artistes "carrément différents", riches d'itinéraires et d'expériences carrément différentes, que nous partageons ensemble et volontiers avec le public, qui appréciera techniques et styles carrément différents. Carrément différents certes, mais rondement unis lorsqu'il s'agit de l'association !"

Propos recueillis par Claire C.

Rendez-vous à la Maison des Associations de Cannes du 05 au 23 novembre 2007. Entrée libre.
9, rue Louis Braille
06400 – Cannes
Tél. : 04 93 99 44 54
Ouvert du lundi au jeudi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 19h et le vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h

Présence d'au moins un des artistes tous les après-midi.